A l’époque, les journalistes de “Libération” en avaient rigolé sur Twitter. Sur les badges d’accès à leur nouveau lieu de travail, à la case renseignant leur fonction, on pouvait lire le terme de “collaborateur”. Pas “journaliste”, pas “rédacteur”, pas “salarié”.

On ne compte plus les tribunes, les articles de la presse spécialisée et les brochures de recrutement qui mentionnent ce terme de “collaborateur”, alors qu’à chaque fois il est question d’un ou d’une salarié-e.

Par Henri Rouillier 

lire la suite